Emily Jane White sort un nouvel album intitulé Immanent Fire le vendredi 15 novembre 2019, sur le label français Talitres. L’artiste américaine est venue deux fois à Rouen pour Europe and Co, en 2016 et 2018. On écoute son premier titre ?

Il suffit de convoquer les souvenirs de concerts d’Emily Jane White à Rouen pour observer le poils des bras se dresser instantanément. La première fois, en novembre 2016, elle avait joué en groupe au rez-de-chaussée du 3 Pièces, dans une ambiance magique. Elle défendait alors son disque They moved in shadow all together sur scène.

La deuxième fois, c’était dans une formule originale puisqu’elle partageait la scène en solo avec House of Wolves, du côté du Temple Saint-Eloi. Les deux Américains présentaient alors un « split EP » sorti sur le label français Discolexique. Dans une ambiance feutrée, elle avait su charmer son auditoire.

Ce vendredi 15 novembre, Emily Jane White créé l’événement en sortant un nouvel opus. Immanent Fire est présenté comme un grand disque, bien ancré dans son époque. Plus social et politique dans ce qu’il raconte, toujours aussi mélodique et sombre dans son écoute, ce nouvel album doit s’écouter dans l’urgence d’un monde souffrant. On finira bien par y trouver la beauté, comme sur chacune de ses productions. Celle-ci est travaillée par Emily et Anton Patzner, que nous avions pu voir à l’œuvre dans le groupe Foxtails Brigade, en première partie lors du concert au 3 Pièces.

© Kristin Cofer

La tournée de fin d’année d’Emily ne s’arrête pas à Rouen cette fois-ci. Il faudra aller à Tourcoing (Le Grand Mix le 11 décembre) ou à Paris (Les Étoiles le 12 décembre) pour l’applaudir. Sa seule tournée est européenne, aucune date aux États-Unis n’est annoncée pour le moment. Profitons de cette chance !

Le premier morceau de Immanent Fire en écoute, c’est Light. Il est à découvrir en exclusivité sur brooklynvegan.com. Ou directement ci-dessous.