Rey Solo b/w 665 Polaroid

Ce jeudi 23 février 2017, nous accueillons Rey Villalobos, alias House of Wolves, au théâtre l’Almendra à Rouen. Pour ouvrir la soirée, Yann Lafosse, alias My North Eye, dévoile son tout nouvel album. Allez, on vous donne 5 bonnes raisons de venir, mais on aurait pu en trouver 1 000.

1 – Parce que c’est l’occasion de découvrir le superbe nouvel album de House of Wolves, sobrement intitulé House of Wolves. Habituellement, Rey Villalobos se produit seul sur scène pour défendre ses morceaux. Sur ce début de tournée, vous avez – nous avons – la chance de voir la formation évoluer en trio. À la guitare et au chant du Californien, s’ajoutent une batterie et un violoncelle. Le concert rouennais de House of Wolves est placé en tout début de tournée, juste après la date de Paris, et avant celles de Rome, Hambourg, Berlin ou Luxembourg. Une belle épopée européenne pour présenter un album d’exception.

house-of-wolves-tournee

2 – Parce que House of Wolves, c’est encore la presse qui s’y connaît qui en parle le mieux. Tour à tour envoûtée, surprise, bouleversée, intriguée, elle ne reste jamais indifférente à une écoute prolongée de House of Wolves. Morceaux choisis :

Pour les Inrocks, « Une voix androgyne illumine une americana de luxe ». Dans sa chronique, JD Beauvallet trouve dans ce nouvel album « quelques-unes des torch-songs les plus hardies et troublantes depuis belle lurette ». Libé en a fait le Son du jour en dévoilant en exclusivité l’album de HoW en exclusivité le 29 septembre dernier. Chez Radio France, House of Wolves a laissé de belles impressions, même si la qualité de l’enregistrement n’est pas à la hauteur de la beauté des morceaux proposés ce soir-là, dans l’émission « Nouveau rendez-vous » de Laurent Goumarre sur France Inter. D’autres chroniques hantent les internets, on vous laisse les trouver.

3 – Parce que c’est la « release-party » de My North Eye ! Comprenez la soirée de lancement du nouveau disque du projet solo du Rouennais Yann Lafosse. Une musique « dark-folk » poussée dans ses propres retranchements, et des morceaux en forme de boucle entêtante. L’album « My North Eye II », c’est d’ailleurs Yann qui en parle le mieux, dans l’interview publiée sur le site d’Europe and Co il y a quelques jours. Attention, l’objet est fabriqué en quantité très limitée, quasiment collector (40 exemplaires physiques). Pour une écoute en avant-première, c’est ici :

4 – Parce que selon les Inrocks, oui encore eux, le concert de House of Wolves du mercredi 22 février à Main d’Oeuvres (Saint-Ouen) figure parmi les 17 concerts à ne pas louper à Paris ce mois-ci. Une liste qui vaut ce qu’elle vaut, mais qui en dit quand même pas mal sur les attentes que le show suscite. La bonne nouvelle pour les Rouennais, pour les Normands, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’à la capitale pour en profiter. À l’Almendra, dans un théâtre à taille humaine, le public a l’occasion de vivre au plus près l’événement musical du mois à Rouen (d’après nous).

5– Parce que c’est les vacances (si vous êtes prof, élève, père ou mère avec priorité sur les congés au boulot, chômeur, d’équipe du matin, en arrêt maladie, pas assez friqué pour aller au ski, assez friqué mais vous aviez eu la bonne idée d’y aller la première semaine…) mais qu’on promet quand même que la soirée ne se terminera pas à minuit du soir. Après le concert, vous pourrez échanger avec les artistes qui auront animé la soirée. Et ça, ce n’est jamais du temps de perdu. On vous laisse avec de belles images et de la bonne musique. À jeudi.

House of Wolves – Ageless (album Fold in the wind)

House of Wolves – Firefly (album House of Wolves)

House of Wolves + My North Eye – Jeudi 23 février 2017 – 20h30 – Théâtre l’Almendra (1, rue Paul Baudoin à Rouen) – 10€ (8€ adhérents Europe and Co) – Places disponibles à la librairie Le Rêve de l’escalier (14, rue Cauchoise à Rouen) ou réservation par mail : europeandco@gmail.com

Publicités