Jozef Van Wissem - Composer for "Only Lovers Left Alive"

Jozef Van Wissem est en concert au Temple Saint-Eloi de Rouen le mercredi 12 octobre à 20h45. On vous donne 5 bonnes raisons de vivre une expérience musicale unique, à base de vibrations de cordes de luth…

1/ Parce qu’on ne reçoit pas tous les jours un musicien qui a été récompensé au Festival de Cannes pour la meilleure musique de film. C’était en 2013 avec le long métrage de son ami Jim Jarmusch, Only lovers left alive. Cette année-là, le film était nommé dans neuf catégories, mais seule la musique l’a emporté. On vous conseille d’ailleurs de revoir le film quelques jours avant, histoire de se mettre dans l’ambiance.

Le trailer de Only lovers left alive

2/ Parce que Jozef Van Wissem a sorti un nouvel album, intitulé When shall this bright day begin. Un disque qui reprend les recettes hypnotiques du luth, seul instrument autorisé à prendre place sur tous les morceaux. À propos du disque, le média Music in Belgium disait « Sans aucun autre accompagnement que son luth, Jozef van Wissem instaure ici une atmosphère aride, usée. Mais il faut aller plus loin que cette première impression de sécheresse pour voir dans cette œuvre une sorte de souffrance rédemptrice, peut-être une mystique qui pousse à faire du dénuement un chemin vers la joie intérieure. » Une joie retrouvée avec le morceau Ruins, joué avec les voix de Zola Jesus. En écoute ci-dessous.

3/ Parce qu’une histoire est née entre Jozef Van Wissem et Rouen. Son public, se hôtes, mais aussi la ville, son architecture, son histoire… Il avait pris un plaisir incroyable à jouer dans le temple la dernière fois, en février 2015, à jouer au plus près des spectateurs, quasiment en acoustique. C’est à sa demande que nous le programmons à nouveau à Rouen, au Temple Saint-Eloi. On doit l’avouer, pour nous, c’est loin d’être une corvée!

4/ Parce qu’un concert de Jozef Van Wissem reste une expérience musicale unique, entre l’hypnose et le voyage mystique. On se laisse facilement surprendre par les ritournelles de luth, un instrument aussi rare que captivant. Et comme Jozef n’a pas son pareil pour envoûter l’assistance…

5/ Parce que c’est l’occasion de découvrir une salle de concert rare à Rouen. Un édifice religieux à l’acoustique parfaite pour ce genre musical. Le Temple Saint-Eloi en configuration grand-messe, avec quelques bougies, une scène sur l’autel, et le public au plus près de l’artiste. Prière de prendre du plaisir.

Jozef Van Wissem – Mercredi 12 octobre – 20h45 – Temple Saint-Eloi – Place Martin Luther-King – Rouen – 10€ (8€ adhérents Europe and Co) – Tickets en vente à la librairie Le Rêve de l’escalier (14, rue Cauchoise à Rouen) ou réservations par mail : europeandco@gmail.com

 

Publicités