Yallinn_Cover

Cinq titres emballés dans un bel écrin numérique. Ça y est, le groupe rouennais Yallinn a sorti son nouvel EP, Take it easy, et ça valait le coup d’attendre. Pour se le procurer, rien de plus simple : deux clics et ça claque. La production est aussi en écoute sur vos plateforme habituelles.

Les locaux l’ont reconnu : c’est le Jardin des plantes de Rouen qui sert de décor à la superbe pochette de Take it easy. Une blague, une glace à la crème dans la figure pour une cover qui en dit beaucoup sur Yallinn. Car derrière des productions soignées, des heures de travail acharné se cachent aussi un esprit potache et des blagues à papa. Peut-être un nécessaire équilibre au groupe, capable de sortir une vidéo réalisée par un cinéaste, et une autre dans la foulée, réalisée en « one-shot » dans le garage / local de répétition avec les amis-figurants.

Il suffit pour la psychanalyse de supermarché du disque, parlons plutôt musique. Car Yallinn a réussi son coup. On aurait pu voir le résultat sur scène car nous les avions programmé avec Flotation Toy Warning, ce dimanche 22 octobre 2017, avant que les Anglais n’annulent leur tournée. Pas grave, Yallinn joue au 106 le mardi 31 octobre prochain. Et ce sera bien aussi.

Sur les cinq titres, trois sautent aux oreilles : A million parts, Take it easy et Speed of sound. Pourquoi ? Parce qu’ils sont bien fabriqués, bien interprétés, et possèdent des refrains hyper réussis. Une pop triturée, passée au tamis des machines électroniques, craché par un chanteur caméléon plus attiré par des pensées plus rock habituellement. Une référence, un artiste similaire ? Oui, il en existe sûrement. Mais Yallinn pose une patte qui lui est propre sr ce Take it easy.

Il est temps de regarder :

Il est temps d’écouter :

Il est temps d’acheter :

https://itunes.apple.com/fr/album/take-it-easy-ep/id1289721266

Publicités