The Draytones - See what you hear

Ce vendredi 6 novembre, nous accueillons The Draytones et Victoria, deux excellents groupes aux sonorités très british. Ça tombe bien, le concert est organisé dans le cadre du festival de courts-métrages anglais This is England, qui se déroule à l’Omnia République, à Rouen, du 2 au 7 novembre. Et pour vous donner envie de venir au Hipster café, le chouette café-concert rouennais, voici 5 bonnes raisons de venir.

Victoria - Arnaud Bertereau Agence Mona
Victoria (Jorge et Claude) – photo Arnaud Bertereau – Agenca Mona

1 – Parce que The Draytones et Victoria, c’est l’affiche idéale pour fêter un premier partenariat avec le festival de courts-métrages anglais This is England. The Draytones, ce sont deux Argentins et deux Britanniques élevés aux Beatles ou aux Kinks dans le quartier londonien de Camden. Victoria a pioché ses influences dans le meilleur de la brit-pop des 90’s pour en tirer la quintessence. Le groupe rouennais revient après un longue absence, et revisite ses morceaux phares avec talent.

2 – Parce que The Draytones vient de sortir un fucking good EP, qui s’appelle See what you hear, avec notamment un titre imparable: Sunflowers. Un style résolument old-pop-british-school très classe, qui donne à leur musique des airs de bande-originale idéale au festival. Le groupe en écoute sur Deezer  ou Spotify.

3 – Parce que si vous réservez votre place de concert (sur europeandco@gmail.com) avant le 1er novembre, on vous offre une séance gratuite pour le festival This is England à l’Omnia, du 2 au 7 novembre. Le soir de votre choix. C’est cadeau. Si vous vous décidez à venir au concert à la dernière minute, et que vous êtes allés à l’une des séances du festival avant, venez avec votre ticket. On vous fait l’entrée au concert à 5€! Vous pouvez enfin venir sur un coup de tête, au dernier moment, il y aura de la place pour vous accueillir.

4 – Parce que c’est le grand retour de Victoria! A la fin des années 90, le groupe se fait un nom et arpente les scènes. En Normandie, en France, et même jusqu’en Allemagne. Un premier EP sort, il s’appelle Club. Il est rapidement suivi d’un album, Rain. Une réussite. Mais le groupe splitte et chacun s’engage dans un autre projet musical. Jusqu’à ces derniers temps, car la Machine à sourds souhaitait vraiment ressortir Rain en vinyle. Victoria accepte, Jorge et Claude Pereira, les historiques du groupe réunissent des amis musiciens, et ça repart. Après une date remarquée au 106, le 24 octobre dernier, Victoria ouvre pour The Draytones ce vendredi 6 novembre. Ce soir-là, le groupe aura des vinyles (rouges!) à vendre, et offre même un CD deux titres, celui de She was.

5 – Parce que le Hipster café est un chouette lieu. Un cabaret racheté et transformé en bar, avec une vraie scène au fond de l’établissement. Une salle à l’écart du bar, qui peut accueillir 150 personnes dans de très bonnes conditions pour vivre un concert. Les patrons sont des passionnés de musique, et ça se voit dans la façon dont ils ont pensé ce nouveau lieu, situé juste derrière l’imposant temple Saint-Eloi. Pour Europe and Co, ce sera la dernière de l’année. Le temps de recharger les batteries, de concocter une petite pog’ sympa, et  nous serons de retour en 2016.

The Draytones + Victoria – Vendredi 6 novembre – 21h – Hipster café (place Martin Luther King à Rouen) – 8€ – 6€ adhérents – 5€ porteurs d’un ticket de cinéma This is England

Publicités